La France, tenante du titre, continue de lutter pour la régularité à l’approche de la Coupe du Monde au Qatar

Ce pourrait être la pire préparation possible pour l’équipe la plus étoilée du football mondial. Moins de deux mois avant le début de leur défense de la Coupe du monde du Qatar 2022 contre l’Australie le 22 novembre, la France a subi une nouvelle défaite démoralisante face à des adversaires agressifs.

L’équipe de Didier Deschamps, qui vient de mettre fin à une série de quatre matchs sans victoire en battant l’Autriche jeudi, est revenue à son pire avec une défaite catastrophique 2-0 contre le Danemark en Ligue des Nations dimanche soir. Kasper Dolberg et Andreas Skov Olsen se sont tous deux inscrits sur la feuille de match à Copenhague pour humilier les visiteurs.

C’était le dernier match pour les équipes de la Coupe du monde et la France a été dominée et surclassée tout au long. Seule consolation, ils ont évité de justesse la relégation du premier rang, après avoir remporté le titre de Ligue A en 2021. Les Bleus ont été sauvés par la Croatie, dont la victoire 3-1 sur l’Autriche le même soir a condamné les Autrichiens à la Ligue B.

Néanmoins, la mauvaise forme de la France ces derniers mois est extrêmement préoccupante. Ils n’ont remporté qu’un seul de leurs six matches de groupe et n’ont marqué que cinq buts. La France a déjà perdu trois matchs de compétition en 2022. Selon Opta, il s’agit de son pire décompte en une année civile.

Il y avait des circonstances atténuantes : la France a été privée d’un certain nombre de joueurs clés, dont le capitaine de l’équipe Hugo Lloris, N’Golo Kante, Paul Pogba, Ousmane Dembele et Karim Benzema sur blessure.

Mais cela ne peut servir d’excuse à cette performance lamentable. La France dispose toujours de superstars du Real Madrid, du Paris Saint-Germain, du Bayern Munich et de Manchester United. C’est incompréhensible pour eux d’être si désemparés et désorganisés sur le terrain.

« Ce soir, c’est une dose de réalité et ce qui nous attend dans deux mois », a déclaré Deschamps lors de la conférence de presse d’après-match. « Nous avions une équipe jeune et ils n’ont pas l’expérience du haut niveau… Nous n’avons pas été assez agressifs et avons commis plusieurs erreurs techniques. »

Deschamps est resté provocateur face à son dernier revers. « Je ne suis pas inquiet pour la prochaine Coupe du monde », a-t-il déclaré. « Parce que nous récupérerons la plupart de nos joueurs blessés à temps. Nous ne pensons cependant pas que nous sommes plus forts que les autres et nous savons que ce sera un gros combat. »

Deschamps a également insisté sur le fait qu’il n’était pas préoccupé par la forme de Kylian Mbappe. Le joueur le mieux payé du monde a raté plusieurs occasions glorieuses dans des positions prometteuses et n’a pas réussi à se frayer un chemin devant le gardien vétéran danois Kasper Schmeichel.

« Kylian a fait beaucoup de bonnes choses, mais il continue aussi », a déclaré Deschamps. « C’est l’un des rares joueurs à avoir joué 90 minutes deux fois en trois jours. Il ne peut pas tout faire non plus. Qu’il ait été plus décisif là-bas trois jours, oui, mais comme toute l’équipe. Je ne suis pas inquiet pour Kylian. « 

La France aura une chance de prendre sa revanche face aux Danois lors de la phase de groupes de la Coupe du monde au Qatar. Mais si la France et Mbappe n’ont pas pu retrouver leur forme optimale à temps, d’autres défaites déchirantes sont à prévoir dans deux mois.

Ailleurs, le capitaine Virgil van Dijk a dirigé un vainqueur alors que les Pays-Bas battaient la Belgique 1-0 dimanche pour réserver leur place dans le dernier carré de la Ligue des Nations. Dans le même groupe, le Pays de Galles a été relégué après une défaite 1-0 à domicile contre la Pologne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *