Des explosions sur un site de munitions déclenchent un incendie dans la forêt de Grunewald à Berlin

Plusieurs explosions dans un dépôt de munitions ont provoqué un important incendie dans l’une des plus grandes forêts de la ville de Berlin jeudi matin.

Une centaine de pompiers étaient sur place pour contrôler l’incendie dans la forêt de Grunewald, à l’ouest de la ville, a rapporté l’agence de presse allemande dpa.

L’incendie a jusqu’à présent touché quelque 15 000 mètres carrés de forêt, a indiqué l’unité de lutte contre les incendies de la ville, tandis qu’un périmètre d’un kilomètre a été mis en place car la situation reste à haut risque.

Le feu se propageait rapidement et des explosions massives pouvaient être entendues depuis le site où de vieilles munitions de la Seconde Guerre mondiale, des feux d’artifice et des munitions explosives sont stockées, et des explosions contrôlées sont effectuées.

« La situation est dangereuse », a déclaré à la presse Thomas Kirstein, des pompiers de Berlin. Il a appelé les habitants à rester à l’écart de la forêt.

En raison des débris volants et de la menace de nouvelles explosions, les pompiers ont déclaré qu’ils n’avaient pas encore commencé à éteindre systématiquement l’incendie.

Les autorités de Berlin ont appelé des groupes de travail supplémentaires pour aider à éteindre les flammes, y compris des forces spéciales de l’armée allemande. Des canons à eau, des hélicoptères et des réservoirs d’évacuation spéciaux devaient également arriver sur les lieux.

Le service de train de banlieue vers l’ouest de la ville a été partiellement interrompu et l’une des autoroutes les plus importantes de la ville, l’Avus, a été fermée. 

Les habitations n’étaient pas directement menacées par les flammes, mais les pompiers ont prévenu que le feu pourrait encore se propager en raison des conditions sèches de la forêt et de la chaleur exceptionnelle attendue jeudi avec des températures allant jusqu’à 38°C.

La région de Berlin souffre également d’une sécheresse particulièrement sévère.

Un grand incendie de forêt en juillet a brûlé plus de 850 hectares dans le sud du Brandebourg, la région entourant la capitale. Un peu plus au sud, un incendie dans le parc national de la « Suisse bohémienne », parti de République tchèque et s’étant propagé à l’Allemagne, occupe toujours les pompiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.