Que font Google et Facebook avec vos données….


Depuis le scandale de Facebook et de Cambridge Analatyca, les internautes se sont rendu compte que les grandes compagnies détenaient beaucoup d’informations à leur sujet. Les internautes se sont également rendu compte que ces données pouvaient être utilisées pour les influencer de façon inconsciente sur de nombreux sujets.

Si comme moi, vous êtes dans la quarantaine, vous vous souvenez de la période des années 80 où les messages subliminaux étaient à la mode. Les gens voyaient ou imaginaient des messages subliminaux dans les films, les magazines et dans tout ce qui pouvait être vu ou entendu. Curieusement, 35 ans plus tard, il y a toujours des messages pour nous influencer, mais ces derniers sont beaucoup plus ciblés, plus discrets, mais ils ont surtout une plus grande portée à cause de la présence des réseaux sociaux.

Pour Google et Facebook, vos données sont leur raison d’être. À toutes les fois que vous faites une recherche dans Google ou que vous cliquez sur une publicité présentée par Google adWords, Google enregistre des informations. Ce petit geste peut sembler banal, mais petit à petit Google est capable de connaitre vos besoins, votre comportement et même vos gouts et préférences.

Faites un essai, ouvrez Google et faites plusieurs recherches sur un sujet que vous n’avez jamais recherché auparavant, ex. : « les herbes chinoises médicinales ». Par la suite, visitez les sites proposés par Google, amusez-vous à naviguer dans ces sites pendant 5 à 10 minutes. Maintenant, quand vous naviguerez sur vos sites préférés, ne soyez pas surpris de voir des publicités qui tournent au tour du sujet des plantes médicinales. C’est fait, Google sait qu’il s’agit d’un sujet qui vous intéresse alors lorsqu’une compagnie d’herbes médicinales achètera de la publicité, elle pourra mieux vous cibler pour l’affichage des publicités. Prenez quelques minutes et  repensez à tous les sujets que vous avez recherchés dans Google !!

Pratiquement le même mécanisme se produit lorsque vous faites des recherches ou que vous naviguez dans Facebook. Chacun de vos gestes est observé et conservé. À chaque fois que vous faites une recherche, que vous “aimez” ou que vous partagez un article ou un commentaire, Facebook conserve vos gestes et préférences. Par la suite, les compagnies qui achètent de la publicité sur Facebook peuvent beaucoup plus précisément cibler les personnes susceptibles d’être intéressées à leurs produits.

Si ces deux géants ne possédaient aucune donnée personnelle, ils n’existeraient pas. La collecte de données est leur modèle d’affaires. Leur mode d’opération est simple, accumuler les plus de données possible, vendre de la publicité en permettant un meilleur ciblage grâce aux données recueillies.

Que ce soit en passant par Google ou par Facebook, l’achat d’une publicité pour promouvoir un article, une nouvelle, un site web ou même une fausse nouvelle coute très cher. C’est pourquoi de nombreuses compagnies utilisent ces médias sociaux pour influencer les internautes. Même si une campagne publicitaire peut couter plusieurs millions de dollars, les compagnies n’hésitent pas à utiliser les médias sociaux pour directement pointer leur public cible.

En conclusion, Facebook et Google amassent des tonnes de données à votre sujet et les utilisent pour permettre aux annonceurs de mieux vous cibler. Malheureusement, il est pratiquement impossible de se s’exclure de ce mode de fonctionnement. L’internaute doit demeurer conscient que chaque geste posé sur internet peut servir à vous “profiler”. Comme j’aime bien dire, si le service est gratuit, c’est parce que vous êtes le produit !

 


Merci de partager cet article...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Sylvain Lafrance

Sylvain Lafrance

Je suis rédacteur et podcasteur spécialisé sur les produits Apple et sur la technologie. Je suis également développeur d’applications et de jeux pour iOS. J’aimerais être lu par des milliers de personnes et de vivre de mes passions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*