Et si le cloud tombait en panne…


Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passerait si le cloud tombait en panne. Si pendant quelques heures ou quelques jours il était impossible d’accéder à nos données stockées dans le cloud…. Serait-ce la déchéance totale ?

 

Que nous le voulions ou pas, nous avons tous des données d’entreposées quelque part dans le nuage. Certaines personnes y déposent tous leurs fichiers et données tandis que d’autres personnes (comme moi) n’y déposent que le strict minimum. Quand je parle de strict minimum, je parle des sauvegardes de mes appareils iOS dans le nuage d’Apple. Je n’ai aucune donnée volontairement déposée dans un service de stockage web. Malgré tout, je n’ai pas le choix, certaines de mes données sont hébergées quelque part sur un serveur dans le nuage via les applications diverses que j’utilise.

Ce qui m’amène à parler des personnes qui utilisent le cloud sans s’en rendre compte. Je dirais même qu’il s’agit de la plus grande majorité d’usagers du cloud. En stockant leurs données sans se soucier de l’emplacement, ces usagers utilisent le cloud sans trop connaitre les impacts. 

Le cloud n’est rien d’autre qu’un ensemble de disques répandus dans différents centres de données localisés un peu partout sur la terre. Même si vos fichiers sont entreposés dans DropBox, il est fort à parier que ces fichiers sont éparpillés et que ces derniers sont fragmentés et déplacés  d’un centre de données à un autre. C’est en grande partie ce qui permet d’assurer une certaine sécurité et intégrité à vos données en cas de panne d’un maillon.

Malgré toute la sécurité, certains centres de données ont déjà été la proie de pirates informatiques. L’architecture et l’infrastructure du cloud reposent en grande partie sur des compagnies comme Amazon et IBM. Comme dans tous systèmes informatiques, le cloud n’y fait pas exception. Avec sa taille et son importance, le cloud n’est pas à l’abri de pannes ou d’attaques de pirates. C’est sans compter toutes les compagnies qui analysent nos courriels, nos fichiers et nos photos pour en apprendre davantage sur nous et ainsi mieux nous cibler dans les campagnes publicitaires.

Récemment, la compagnie Supermicro qui fabrique des cartes-mères pour serveurs à haut rendement s’est fait surprendre en ayant une puce qui espionnait les communications réseau. Supermicro est l’un des principaux fournisseurs de plus de 30 des plus grosses compagnies mondiales oeuvrant dans le domaine du stockage d’information sur le cloud. Cela vous donne une idée de combien toute cette infrastructure est fragile malgré sa sécurité.

C’est pour toutes ces raisons que je préfère conserver mes données chez moi. J’utilise plusieurs disques externes que je conserve autant dans ma maison qu’à l’extérieur de ma maison. De plus, je possède une Time Capsule qui permet de conserver les données de mon MacBook Pro et d’y faire des sauvegardes. 

Malgré ma crainte face au cloud, il possède beaucoup d’avantages à l’utiliser. Premièrement, il permet d’entreposer vos données à l’extérieur de votre domicile de façon relativement sécuritaire. Deuxièmement, le cloud vous permet d’accéder à vos données et de les partager, peu importe où vous vous trouvez sur la terre à condition d’avoir une connexion internet.

Le but de mon article n’est pas de vous faire peur face au cloud mais plus de vous faire comprendre ce qui se cache derrière le cloud et comment il interagit quotidiennement dans nos vies. Le cloud est devenu beaucoup trop gros et la grande majorité des fabricants de matériels et de logiciels s’en servent pour le fonctionnement de leurs produits.

Sur ce, soyez prudent avec les données que vous déposez dans le cloud !

 

Faites-vous confiance au cloud ? Laissez-nous vos commentaires ci-bas !

 


Merci de partager cet article...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Sylvain Lafrance

Sylvain Lafrance

Je suis blogueur spécialisé sur les produits Apple et sur la technologie. Je suis également développeur d’applications et de jeux pour iOS. J’aimerais être lu par des milliers de personnes et de vivre de mes passions !

Une pensée sur “Et si le cloud tombait en panne…

  • Avatar
    18 mars 2019 à 10 h 48 min
    Permalink

    Beaucoup de gens seraient malheureux…. Beaucoup de pertes de données et d’argent.

    Mais c’est vrai que le cloud peut tomber

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*